02 mars 2015

PARCELS - Clockscared EP



Le petit bijou qui va illuminer ton début de semaine et bien plus encore se prénomme PARCELS.
Et une fois de plus, la surprise nous vient d'Australie. Après avoir donné sa chance à tous les producteurs électro surfeurs dont seuls quelques uns ont survécu à la vague, le pays des kangourous nous offre PARCELS, un groupe multi-talents regroupant cinq artistes aux styles biens différents. Deux semaines plus tôt, le morceau "Herefore" faisait son apparition un peu mystérieusement sur la toile. Une pop groovy nappée d'accords synthétiques qui a donné à ce morceau ce qu'il fallait d'intérêt pour tenir la toile en haleine jusqu'à la sortie de leur EP Clockscared, ce lundi matin.

Et le résultat est au rendez-vous. En ouvrant mes rideaux sur un soleil radieux accompagné des notes jazz, soul et funky des six morceaux de l'EP de PARCELS, la semaine ne pouvait que bien commencer. Le voyage offert par cette composition est d'une extrême précision et saura apporter à ta journée l'équilibre parfait entre joie et bien-être. Laisse-toi donc aller l'espace d'un EP pour donner à tes oreilles ce qu'elles méritent de mieux, un brin d'audace et de vraie musique.

Pour suivre : Facebook
Pour écouter : Soundcloud
Pour acheter : Bandcamp




 

01 mars 2015

[NEWS] Oh Wonder - Technicolour Beat


"Jump into the heat
Spinning on our feet
In a technicolour beat"



 

27 février 2015

KAMASUTRACK .09 - PAPOOZ



Honnêtement, qui aurait pu dire qu'un jour en 2015 on ne serait toujours pas au bout de nos surprises ? Encore ce matin en fouinant les internets, j'ai vu une Madonna de 56 ans qui se cassait la gueule sur scène. Pathétique. Dire que tout le monde la croyait à la retraite. C'est dommage qu'elle ne se soit pas encore mise au vert pour de bon dans le sud de la France, au lieu de se ramener en déambulateur devant une bande de gros qui mangent leur pop-corn en costard trois pièces, espérant qu'une caméra leur passe devant afin de rappeler, à leur tour, qu'ils n'ont pas dit leur dernier mot.
Heureusement, il y a des surprises plus agréables. Prenez Ulysse, Armand, une gratte, un brin de magie et vous obtiendrez un des groupes les plus posé de l'univers : Papooz. Beaucoup de légèreté, de professionnalisme et de talent font de ce duo un passage obligé avant l'arrivée du printemps. Sur la toile depuis deux ans, ils envoient des tracks quand ça leur chante, sans pression ni marketing, pour le plus grand plaisir des amateurs d'indie-folk lo-fi. Des voix d'anges accompagnées de leur fidèle guitare qui garantissent une relaxation extrême qui frôle l'extase. Le 19 janvier dernier, Papooz a vu naître son premier EP éponyme sous une bonne étoile (à acheter ici pour une poignée d'euros), leur promettant un succès certain.
On en a profité pour leur poser quelques petites questions à la cool, histoire de rentrer dans leur univers si distingué, intimiste et coloré à l'aquarelle. S'en est découlé une playlist extrêmement cozy faite de petites pépites seventies qui sentent bon la pâquerette. On vous laisse entre leur douces mains, mais pas de panique, ils ne mordent pas et surtout, suivez-les ! Facebook, Soundcloud, site Web...


T'écoutes quoi pour accompagner ton bain du dimanche ?
Tea For Two - Blossom Dearie. Si agréable pour quelques fellations aquatiques.

La bande son parfaite pour chiller aux Buttes Chaumont, marguerite à la bouche ?
Aht Uh Mi Hed - Shuggie Otis. Et rouler sur les buttes sans se soucier du lendemain.

Quelle track pour marcher la nuit sous la pluie ?
Dayton, Ohio-1903 - Randy Newman. Plus besoin de parapluie, Randy nous protège.

Pour prendre sa voiture et partir avec elle à l'inconnu, tu mets quoi  ?
Luca C & Brigante - Lucio Battisti.

A ton avis, quelle track pourrait faire danser une colonie de Papous ?
Black Brothers - Mangge Mangge (1978), le seul groupe de funk Papou.

Ça reste entre nous, mais tu écouterais quelle track pour te défoncer avec Mac Demarco ?
Witchi Tai To - Harpers Bizarre. Idéal pour fumer de l’héro.

L'indémodable pour une cover à la gratte un soir d'été autour du feu ?
Brother Where Are You - Abbey Lincoln. Impossible à chanter pour un boyscout.

Si tu emmenais un morceau pour se perdre dans les rues de Lancaster ?
Poor Mum - Molly Drake. Superbe pour aller se pendre dans le château du roi.

Quelle est la meilleure track de tout les temps ?
Walk On By - The Beach Boys. Comme disait Lamartine: « un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».

Si il n'y avait qu'une track pour partir au large de l'océan Indien ?
Hula Blues - Sol Hoopii. Parfait pour accoster.

Quelle track de votre répertoire donner à la science pour une étude approfondie de la musique en 2015 ?
Unknown Brother - Papooz.













 

19 février 2015

[PREMIERE] Bienvenue à BORDO


Arrête tout ce que tu es en train de faire. Pose-toi cinq minutes. Imagine. Le sable, l'océan, les vagues, les dunes, le vin rouge. Tu y es ? Welcome dans l'eldorado ché-bran du sud-ouest.
Bordeaux devra à présent partager son nom avec deux de ses habitants ayant choisi l'homonyme BORDO pour s'identifier.


BORDO c'est avant tout deux potes, Matt et Vinz, qui ont décidé de se lancer dans le son depuis 2012, d'abord sous le nom BROKEN. Grosse électro hip-hop assez massive. Après une pause et des choix de vie différents les poussant à se séparer géographiquement, c'est en 2014 que le destin les rassemble à nouveau, à Bordeaux.
Depuis, ils repensent leurs ambitions, leur nom et leur ligne musicale pour adopter un style plus pop et abordable qu'ils qualifient de mellow/deep house/vocal autour de leur nouveau premier morceau : How It Feels.



Le succès est au rendez-vous. Internet les accueille à bras ouverts et le soleil brille désormais plus fort au dessus de la Gironde depuis l'hiver 2014. Les synthés et les vocals se marient parfaitement et entrainent un refrain entêtant. This is how it feels like. Ce son taillé pour les clubs et les terrasses de nuits laisse place à un nouveau succès deux mois après, Freaky.



Toujours la même touche brillante, un drop interpelant et une bassline qu'on dirait inventée pour elle (belle). Leurs artworks frais et dans le vent nous propulsent déjà dans les beaux jours, l'identité de BORDO est affirmée, "la parfaite bande son d'un été sans fin sous le soleil, bercé par le bruit des vagues, le sable chaud et collant d’une fin de journée, une nuit étoilée et torride, la vie quoi." Nul besoin d'en dire plus.

Nous voici désormais à l'aube du printemps et nos amis girondins ajoutent une nouvelle corde à leur arc baptisée "Only You". Le bruit des vacances et le tintement des verres résonne toujours plus fort. On est cette fois bien plongé au coeur du club, on a troqué le vin et les olives pour la sueur, les cocktails, les corps en mouvement et les jeux de regard. Tu es prévenu, le tsunami viendra du sud, laisse tomber Paris Plage et commence à checker les réservations, ça s'annonce blindé cet été.



A suivre de près, si près qu'on s'y croirait.
Facebook - Soundcloud


 

ALIAT