17 juin 2016

INTERVIEW w/ Vendredi Sur Mer


Insolente, arrogante mais tellement délicieuse, Vendredi Sur Mer est notre coup de coeur de l'été.
Charline Mignot, suissesse à l'accent de parisienne, fait tourner les compteurs grâce à sa voix glaciale et ses instrus rafraichissantes. Petit question/réponse avec la plus bonne que la plus bonne de tes copines.

Follow : Soundcloud - Facebook - Instagram

ALIAT : Salut Charline, on t’a repérée quand tu essayais de te faire une place sur SoundCloud à la rentrée 2014, un phrasé unique et une mélodie plutôt entêtante nous ont marqués. Le morceau s’appelle « Est-ce que tu t’en souviens ? » avec Youth Analog. Tu peux nous parler un peu de tes débuts dans la musique et notamment l’écriture ? Si tu t’en souviens…

Vendredi sur Mer : Bon, c'est une longue histoire il faut s'accrocher. Si tu es dans le métro, je te conseille de trouver une place assise.
Alors, j'ai commencé à écrire il y a bien longtemps, quand j'étais petite : journal intime. Puis j'ai écrit 2 bouquins, dont un que je n'ai jamais terminé. Petit à petit ça s'est transformé en mini histoires puis finalement en chanson.
La toute première : « Est ce que tu t'en souviens ? » J'ai écrit cette chanson pour la mettre en bande son d'une vidéo que je voulais réaliser. Je n'ai jamais fait la vidéo.
Après ça j'ai rencontré Paul (le big boss de mon label et mon manager et accessoirement le plus bel ami que j'ai). Il avait vu une exposition de mes photos, on s'est rencontré et il m'a parlé d'EP et tout le tralala. Je ne comprenais... rien. Donc je l'ai suivi et 2 morceaux sont sortis après ça : « Mort/fine » et  « La femme à la peau bleue ».
Ce sont des morceaux que j'ai écrit par rapport à ce qu'il se passait dans ma vie. J'écris beaucoup ce que je ressens, ça me fait du bien et désormais je peux en faire quelque chose de beau, du moins qui touche les gens d'une manière ou d'une autre. C'est cool.


Donc 6 mois plus tard tu te retrouves sur le label Profil de Face aux côtés de Bleu Toucan, Moi Je et sors le morceau « Mort/Fine ».
Aujourd’hui il a résonné plus de 140 000 fois sur SoundCloud et les gens continuent de fantasmer gentiment sur cette voix suave et cette instru minimaliste. Tu t’en doutais ? Comment tu imaginais Vendredi Sur Mer à ce moment là ?

« Mort/fine » a sûrement été pour moi une révélation et l'affirmation d'une identité. J'ai toujours écrit dans une espèce d'innocence et sans vraiment savoir où ça allait m'emmener. Je ne sais pas si c'est le secret de ce mini carton mais c'est sympa de voir que ça plait. Vendredi sur Mer s'est réellement confirmé après ce morceau et la réaction des gens. C'était quelque chose de tout nouveau pour moi, je trouvais ça excitant.


On a dû attendre l’été 2015 pour voir à nouveau ton nom sur « LA » (à raison de 2 apparitions par an, tu sais te faire désirer), en featuring avec Bleu Toucan. On reconnait les premières notes de Mort/Fine et ton visage sur la cover, mais pas ta voix. Tu as d’autres talents qu’on ignore ?

Un autre talent ? Les jeux de mots pourris qui ne font rire personne. Sauf peut-être ma mère. Et encore. Mais elle m'a toujours conseillé de le mettre sur mon CV. On sait jamais, ça peut servir dit-elle. 


Ton actu 2016 est marquée par ta collaboration mystérieuse avec Lewis OfMan sur « La Femme à la Peau Bleue ». C’est quoi le programme des 6 prochains mois ? Un petit quelque chose dans les fourneaux pour Noël ?

Un EP est en préparation pour la fin de l'année. Je suis en train d'écrire quelques lignes. Ça prend du temps, mais c'est chouette. Des lives devraient se profiler aussi...



On n’a pas pu s’empêcher de checker ton compte Instagram perso. Pour le coup, tu as un certain talent pour la photographie et la mise en scène. Tu y consacres combien de temps chaque jour ? Dis nous en plus sur ce projet.

-petits fouineurs- Instagram c'est mon Palais de Tokyo à moi. J'adore faire des triptyques, associer les couleurs et tout. C'est rigolo, j'aime bien. Ça m'occupe en moyenne 1h de temps par jour. Je check les photos des gens, je regarde où ils sont, ce qu'ils mangent... Tous ces trucs. J'y poste aussi des photos tirées de mes séries (parce que je suis en école de photographie donc j'ai une production conséquente). S'il y a d'autres fouineurs qui veulent aller voir mon œuvre du net : @charlinemignot ou #BelleGosseSisi




Au delà de l’artiste complète, franco-suisse et vivant à Paris avec son carlin, qu’est-ce qu’on ignore encore de toi ? 

Quand j'avais 7 ans j'ai volé un jouet pour chien. A l'époque je n'en avais même pas. J'ai regretté une fois la porte du magasin franchie. Je l'ai posé dans un bac à fleur devant l'entrée.

Enfin, quels sont les 5 morceaux que tu recommandes pour un vendredi soir en bord de mer ?

Si t'as quelqu'un avec qui mater le coucher de soleil c'est romantique et dansant à la fin. Si t'as personne, et que t'es tout seul à regarder le soleil se coucher c'est peut-être un peu brutal. Mais tu danses quand même à la fin de la playlist, t'inquiète pas.




15 juin 2016

PREMIERE : Sirocco - L'amour en Voilier



Aujourd'hui, un vent de douceur est venu caresser nos oreilles. L'Amour en Voilier est le premier titre du duo Sirocco, paru sur le label Opening Light (qui avait déjà fait preuve de douceur à la rentrée avec sa compilation Super Beau).

Sirocco, anciennement nommé "Victorias", est un duo à l'amour propre et à la passion débridée. Un univers décalé mais classe, jamais dans la retenue et toujours dans l'excès. En short de bain et cornet de glace à la main, ces fraîches sonorités résonneront en vous comme une vague perdue dans un chaud horizon sablé. Une avance sur les congés payés dont il sera difficile de se passer.



L'EP est déjà disponible en pré-commande et sera libéré de sa cage dès ce vendredi 17 juin sur ce lien : https://itunes.apple.com/fr/album/lamour-en-voilier-ep/id1121527426

Seront inclus trois remixes de Civilian, Murer et Glasses, heureusement que la musique ne fait pas grève.

Follow Opening Light : Facebook - Soundcloud

 


13 juin 2016

[NEWS] Fhin - Those Waves


L'enfant prodigue de la Future Pop nous aura régalé depuis le mois de septembre, surprises sur surprises, désormais place à son EP.

Those Waves, le nouveau track de fhin, plonge une fois de plus les auditeurs dans une nouvelle dimension, dessinant petit à petit son univers si distingué.

Ce morceau plus instrumental et définitivement plus intense, colore les contours d'un jeune producteur en devenir aux talents illimités. On ne se privera pas d'aller lui rendre visite au Pop-Up du Label (12è arr. de Paris) pour la release party de son EP : A Crack In The Eyes, le 29 juin prochain.

Deux morceaux restent encore inconnus du public, reste à savoir pour combien de temps il les gardera au chaud.

"Since my heart is off"



Follow Fhin : Facebook - Soundcloud - Spotify


 


30 mai 2016

[NEWS] Nuit Oceãn - Together Alone



Le vrai avantage d'une soirée pluvieuse, c'est de pouvoir s'enfermer chez soi en regardant les gouttes ruisseler le long des fenêtres. Mais pour cette activité particulièrement réjouissante il faut une bonne bande-son, mélancolique et mélodique avec une douce voix calme et puissante. La chanson qu'il nous faut c'est Together Alone (pour la touche mélancolique) de Nuit Oceãn (pour la touche aquatique), le jeune bordelais prometteur qu'on attend au tournant avec son prochain EP, qui devrait sortir incessamment sous peu.

Together Alone est un extrait d'un morceau de 10 minutes qui sera présent sur l'EP.
Faustine



Follow Nuit Oceãn : Facebook - Soundcloud

 

ALIAT